Qui est Märta de Suède ?

Un regard sur la vie de la Princesse Märta de Suède : Une Femme hors du commun

C’est avec pétulance et charme que Märta Louise, Princesse de Suède et de Norvège, a marqué le milieu royal en rompant nombre de traditions. Entre lutte pour les droits des femmes, engagement pour la santé mentale, et interprétation du rôle de la princesse moderne, Märta a connu un parcours extraordinaire.

Le départ en Norvège : Märta, une Princesse pas comme les autres

Née le 22 septembre 1971 à Oslo, Märta Louise est la fille du roi Harald V de Norvège et de la reine Sonja. Troisième dans l’ordre de succession au trône derrière son frère aîné, Märta ne correspondait pas à la princesse classique que les contes de fées nous ont fait imaginer.

Elle étudie la physiothérapie, la gestalt-thérapie et est passionnée par l’équitation. En 2000, elle participe même aux Jeux olympiques de Sydney en tant que cavalière de l’équipe norvégienne de saut d’obstacles. Mais elle est surtout connue pour son approche non conventionnelle de son statut royal et pour son franc-parler, qui lui a valu à la fois des admirateurs et des critiques.

Une passion débordante pour l’ésotérisme

En 2007, Märta révèle une nouvelle dimension de sa personnalité en cofondant la société Astarte Education avec une amie, une école proposant des formations en communication avec les anges et la guérison de l’âme. La démarche unique de Märta a attiré l’attention internationale et a soulevé des questions sur le mariage royal à l’ère moderne.

Si Märta n’a jamais renié son éducation chrétienne, sa spiritualité éclectique et son ouverture d’esprit ont posé un contraste frappant avec les attentes traditionnelles d’une famille royale.

Un cœur à prendre, puis à donner

Märta a épousé l’écrivain Ari Behn en 2002. Ensemble, ils ont trois filles : Maud Angelica, Leah Isadora, et Emma Tallulah. Le couple a stupéfait la Norvège lorsqu’il a annoncé sa séparation en 2016. Le divorce a été un sujet d’actualité brûlant, et Märta a utilisé sa plateforme pour sensibiliser au sujet souvent tabou de la santé mentale.

Ari Behn s’est malheureusement suicidé en 2019, un événement qui a plongé la famille royale norvégienne dans le deuil. Dans les mois qui ont suivi, Märta a été saluée pour son honnêteté brutale sur le deuil et le traumatisme. Ses publications sur les réseaux sociaux décrivant sa douleur ont été un rappel poignant qu’indépendamment de leur statut, les personnes qui sont touchées par le suicide souffrent profondément.

Une romance qui décoiffe; Märta, la Princesse amoureuse

En mai 2020, Märta a pris tout le monde par surprise en annonçant qu’elle avait commencé à fréquenter Durek Verrett, un chamane américain, autoproclamé « guide spirituel » des stars d’Hollywood. Leur relation a attisé le feu des débats en Norvège, où certains ont critiqué Verrett pour des affirmations controversées sur la santé et la spiritualité.

Märta, néanmoins, est restée évasive face aux critiques. Elle est consciente de son statut de personnalité publique, mais insiste sur le fait qu’elle a le droit de vivre sa vie comme elle le souhaite.

Un destin royal revisité

Femme de passion, esprit libre, défenseure des causes, Märta Louise de Norvège n’a jamais eu peur de réécrire le manuel royal et de brouiller les lignes entre tradition et modernité. Certains voient en elle une princesse rebelle qui a renié sa couronne. D’autres la voient comme une femme courageuse, défendant sans relâche ce en quoi elle croit malgré l’adversité. Mais indépendamment des divergences d’opinions, une chose est certaine : Märta de Suède a redéfini ce que signifie être une princesse au XXIe siècle.