Vrais mariages et divorces

L’amour vient. Je t’aime, pars.

Si « pour toujours » n’existe pas ou n’est qu’une belle utopie, même les membres de la famille royale de la moitié du monde ont dû s’y rendre.

LE mariages royaux, comme tout le monde, sont sujets à l’inconstance, aux bouleversements et aux hauts et aux bas que connaissent toutes les unions de longue date et auxquels, hélas, ils ne survivent souvent pas. C’est pourquoi le « institution de divorce »longtemps absolument impensable dans les familles royales, a cessé d’être un tabou même parmi ces dernières.

Si d’une part nous avons été témoins depuis longtemps de l’histoire conjugale tenace et incassable de reine Elizabeth et le prince Philippeil existe de nombreux cas de membres de la famille royale remariés, qui ont plus d’un mariage de sang bleu et non de sang bleu à leur actif.

Rester Famille royale anglaisele roi et la reine consort ont tous deux un précédent mariage : Carlo avec le jamais trop déploré Dame DianeEt Camilleduchesse de Cornouailles, avec l’ancien officier britannique Andrew Parker Bowles (dont elle a divorcé en 1995).

La princesse royale Anna, la sœur silencieuse de Charles, a deux mariages royaux derrière elle : le premier avec le capitaine Mark Phillips et le second avec l’amiral Timothy Laurence. La princesse a dit « oui » à cette dernière l’année même de son divorce, en 1992 : un timing peut-être pas trop « britannique », d’autant plus que, pour se remarier, Anna a dû contourner la loi du Église d’Angleterre qui ne permettait pas aux enfants d’un monarque de se remarier après un divorce. La loi faite, la tromperie trouvée : le mariage a en effet été célébré en Écosse. Style britannique.

Cela a fait une petite sensation, mais a fait l’objet de magazines du monde entier. MeghanDuchesse de Sussex : la belle américaine s’est bel et bien mariée Harry après avoir divorcé, après seulement deux ans de mariage, du producteur Trevor Engelson.

La « vraie Europe » regorge de cas similaires : en 2005, le Prince Joachim du Danemark il a divorcé de la comtesse Alexandra puis s’est remarié, en 2008, avec Marie Cavallier. Dans la principauté enchantée et scintillante de Monaco, les princesses Carolina et Stéphanie, reines de l’amour, des scandales et des rébellions, ont toutes deux bien plus d’un mariage derrière elles.

Caroline elle s’est mariée pour la première fois en 1978 avec Philippe Junotse séparant en 1982. La princesse sophistiquée s’est mariée plus tard Stefano Casiraghi est décédé tragiquement en 1990; finalement, en 1999, elle s’est mariée avec Ernst August de Hanovre dont elle est actuellement séparée et non divorcée. En ce moment, il semble que la princesse soit à nouveau amoureuse, cette fois d’un important producteur de télévision français, célèbre dans le monde entier, Vincent Bolloré.

Stéphaniecependant, elle s’est mariée en 1995 avec Daniel Ducruet, homme déjà divorcé et père des deux enfants de la princesse monégasque : en un peu plus d’un an, les tabloïds du monde entier auraient été remplis d’images de lui « en train d’avoir affaire » à une strip-teaseuse belge et à un moniteur de ski nautique de Montecarlo Beach . Divorce rapide.
Récidiviste comme peu d’autres, Stéphanie se lie alors avec Raymond Gottliebun autre garde du corps, avec qui il a sa dernière fille, Camille.
La belle Camille passe la majeure partie de son enfance dans le cirque des acrobates Adans López Pereset bientôt, d’une aventure à l’autre, il devient le troisième mari de sa mère, mais seulement pour une année à peine.

Aujourd’hui, la turbulente princesse est liée à un dompteur d’éléphants et entretient de bonnes relations avec son premier mari. Daniel: En 2019, tous deux ont assisté au mariage de leur fils Louis avec Marie Chevallieret étaient aux côtés de leur fille Pauline le jour de ses débuts en tant que créatrice.

La vie des membres de la famille royale et leurs incroyables mariages des mille et une nuits peuvent nous amener à penser que tout dans leur vie est « un merveilleux conte de fées », mais la vérité est que les membres de la famille royale aiment, trahissent, souffrent et pardonnent (parfois pas) comme tout le monde.

Comme beaucoup, les membres de la famille royale se marient et divorcent souvent.

Comme beaucoup.