Ana Rosa, après la défense de « Zorra » par Pedro Sánchez : « Celui qui n’est pas d’accord avec lui est un dur à cuire »

Le débat sur ‘Chienne’la chanson gagnante du Fête de Benidorm 2024, Il est également arrivé sur le tournage de ‘TardeAR’ ce lundi. Ana Rosa Quintana Il a débuté son programme hier en mettant sur la table le tumulte généré par cette élection, applaudie par beaucoup et critiquée par d’autres. En outre, le journaliste a également évoqué la défense de Pedro Sánchez sur l’exigeante question de Nebulossa.

Marina Rivers a été l’une des rares collaboratrices à applaudir à ce que « Zorra » représente l’Espagne à l’Eurovision : « Je pense que c’est bien qu’un renard soit aussi rusé et intelligent, comme un renard, et non une pute. ». « J’adore ça, je suis une garce avec tous les mots et j’adore ça », a-t-elle dit en riant.

Cristina Tárrega, pour sa part, a souligné que « depuis de nombreuses années, des chansons plus éhontées que celles-ci ont été faites ». « Je pense que c’est très bien que cela soit fait maintenant, mais nous n’avons rien inventé », a-t-il déclaré. Dans le même esprit, il a été montré plus tard Ana Brito: « J’aime la chanson, je la trouve très bonne, mais je ne comprends pas la polémique qui a été générée. Il me semble que nous sommes déjà en retard, ce n’est pas si transgressif. Le sujet n’est pas si important.  »

« Personnellement, je n’aime pas qu’on me traite de garce, je serai vieille et dépassée », a ajouté l’animatrice du talk-show, propos dont Ana Rosa a profité pour introduire Sánchez dans le débat : « Fachosphère, fachosphère ».

Il convient de rappeler que, dans la matinée, le Président du Gouvernement avait pris la défense de la chanson lors de son interview sur « Al Rojo Vivo ». « La fachosphère aurait aimé avoir Cara al sol », a-t-il déclaré dans l’espace laSexta. « En Espagne, quiconque n’est pas d’accord avec Pedro Sánchez est un facha »Ana Rosa s’est plainte.