Sánchez, après la victoire du Nouveau Front Populaire en France : « Avec l'extrême droite, il n'y a ni accord ni gouvernement »

Le président du gouvernement, Pedro Sánchez, a apprécié Manière positive la victoire du Nouveau Front populaire aux élections législatives françaises : « Avec l'extrême droite, il n'y a ni accord ni gouvernance », écrit-il dans son profil « X ». Il a également évoqué les élections au Royaume-Uni, où le parti a remporté le parti travailliste. .

« Cette semaine, deux des plus grands pays d'Europe ont choisi la même voie que l'Espagne il y a un an : rejet de l’extrême droite et engagement résolu pour une gauche sociale qui répond aux problèmes des gens avec des politiques sérieuses et courageuses », a-t-il déclaré, avant d'ajouter que « le Royaume-Uni et la France ont dit OUI au progrès et à la promotion sociale et NON à la régression des droits et libertés ».

La coalition de gauche Nouveau Front populaire a obtenu entre 180 et 215 sièges à l'Assemblée nationale à l'issue du deuxième tour des élections législatives françaises de dimanche, évitant ainsi la majorité au parti d'extrême droite du Rassemblement national, qui obtient entre 120 et 215 sièges. 150 places et reste ainsi en troisième position, selon la projection publiée par les réseaux TF1 et LCI.